6e

FORT et FAIBLE

Avec le nom FORCE (beaucoup plus "fort" disons, "usuel" que son antonyme FAIBLESSE), avec les dérivés verbaux FAIBLIR, AFFAIBLIR, FORCER, RENFORCER, FORTIFIER, les emplois nominaux et adverbiaux de FORT, et une multitude de synonymes et d'antonymes possibles, avec tous les types de noms (humain Arthur, animal, le cheval, concret le vent, du carton, abstrait un raisonnement ) qui peuvent servir de support à fort , vous avez du pain sur la planche ! Faute de pouvoir en exploiter toutes les possibilités, comment utiliser nos quatre séances de façon cohérente ? Je suggère quatre pistes qui auront en commun la nécessité de commencer de toutes façons par la force physique de l'être humain, et ensuite de bifurquer sur un synonyme/antonyme ou un autre. Chacune devrait fournir facilement des sujets pour les petites rédactions terminales;

  1. Le FORT en COMPETITION avec le FAIBLE. On rencontrera nécessairement les verbes POUVOIR et RESISTER : Est fort celui qui peut venir à bout facilement de la résistance d'un obstacle qui demanderait un gros EFFORT à quelqu'un de plus faible. Montrer que faible et fort s'emploient surtout dans des tournures comparatives : Arthur est trop faible/assez fort pour … a /n'a pas la force de … il est fort/faible en … Arthur est plus fort que Bernard, il TRIOMPHE de Bernard dans une compétition … Bernard est à bout de forces – la force d'âme ou "courage" – Cela oriente la petite rédaction vers des histoires de championnat ou d'élections.
  2. Le FORT OPPRIME ou PROTEGE le FAIBLE. On rencontrera nécessairement l'antonyme VIOLENT – la force au service de la justice ou la violence – Parler du droit du plus fort (Fable Le loup et l'agneau) et du chevalier médiéval, en principe défenseur des plus démunis : à l'époque "la veuve et l'orphelin” – Le verbe FORCER, la locution De gré ou de force – La notion politique de pouvoir fort/faible – l'emploi emploi militaire ou policier du mot force notamment au pluriel – le fort, la FORTIFICATION, en architecture – Cela oriente vers des histoires d'agressions et de répressions.
  3. Le FAIBLE triomphe du FORT : la faiblesse physique compensée par l'INTELLIGENCE, la RUSE, la PERSEVERANCE dans l'EFFORT. Exemples : Le petit Poucet, le lièvre et la tortue, Ulysse et le Cyclope.
  4. Le FORT est ENERGIQUE, DYNAMIQUE Ces deux synonymes savants nous orientent vers les emplois de ces mots en physique : l'exploitation de la force du vent, des courants marins pour produire de l'énergie, une DYNAMO, l'INTENSITE d'un courant électrique … les éoliennes pourraient fournir un petit sujet de rédaction.
 

 

 

pour aller plus loin

 article Vocalire