MAIN

6e

MAIN

On pourra, à ce niveau,  ne pas insister sur le fait que nous en avons deux, une droite et une gauche, notions acquises dès le CP, et ne pas trop s’étendre sur le détail des cinq doigts qui, de même que le bras,  mériteraient bien une leçon entière à eux seuls, qui sont sur la liste complémentaire du CM2.

Après avoir noté que la main a un dos et une paume, ou plat de la main, marquée de lignes de la main et qu’on peut  la fermer, l’ouvrir, fermer, serrer le poing, ou former un creux, dans lequel on peut faire tenir un peu d’eau, ou, si nous sommes mendiant, recevoir une pièce de monnaie, la tendre en allongeant le bras, on posera la question : 

Que faisons nous avec  nos mains ?

des gestes pratiques

  • Toucher, caresser, appuyer, masser, pétrir
  • Prendre, une pincée, entre deux doigts, ou un gros paquet, à deux mains, saisir, empoigner un objet mince, attraper au vol, un ballon
  • Tenir  ce qu’on a pris d’une main, ou à deux mains, en serrant plus ou moins, parfois grâce à une poignée, s’agripper à un support. Une personne capable de serrer fort  a de la poigne.
  • Ouvrir la main pour laisser aller ce qu’on a pris, tendre la main  pour recevoir quelque chose.
  • Donner la main à quelqu’un, par exemple à une enfant en promenade.
  • Donner une gifle avec le dos de la main ou un coup de poing avec la main  fermement serrée.
  • Utiliser un clavier grâce aux mouvements des doigts  (piano, ordinateur).

Tous ces gestes fondamentaux permettent de travailler de ses mains, de faire toutes sortes de travaux manuels, d’offrir des objets faits main, cousus main qui en ont d’autant plus de valeur.

Tous les objets dont le nom est COD des verbes ci-dessus sont à portée de notre main,  et quand ils sont tout près, on dit qu’on les a sous la main -  On se  lave  les mains pour avoir les mains  propres et on les essuie avec un essuie-mains.

des gestes qui sont des signes  

  • Lever la main pour demander la parole
  • Agiter la main en signe d’adieu
  • Applaudir en battant des mains
  • Serrer la main, donner une poignée de main, marcher la main dans la main en signe d’amitié

Et n’oublions pas que ce sont les gestes des mains qui permettent aux sourds de communiquer par la ”langue des signes” inventée en 1760 par l’abbé de l’Épée et perfectionnée depuis.

Les emplois symboliques du mot main

Parmi tous les emplois figurés et symboliques du mot main que vous trouverez dans les dictionnaires insistons sur ceux où la main est symbole de puissance : Monsieur A prend son courage à deux mains et prend en main son affaire. Il a la haute main sur son personnel. Il réussit haut la main. Il n’est pas de ces bandits qui font main basse sur le bien d’autrui.

 

En contrepartie, le mot main peut exprimer la passivité d’autres personnes : des otages ne sont pas ravis d’être aux mains de terroristes qui les privent de toute liberté, mais des malades peuvent hêtre heureux de se trouver entre les mains du personnel soignant et de n’avoir à prendre aucune initiative, sachant qu’ils sont  en bonnes mains.

 

Dans certains rituels religieux, l'imposition des mains symbolise la transmission de certains pouvoirs. Richelieu  gouvernait  avec une main de fer dans un gant de velours.  Jadis, le sceptre des rois, symbole de leur pouvoir, était terminé par la  main de justice sculptée.  

 

 

 

pour aller plus loin

article correspondant à consulter sur Vocalire