COUPER CP

COUPER

Travaillons ce verbe en contraste avec casser et déchirer et cherchons des compléments d’objets pour ces différents verbes. Les noms qui seront facilement trouvés seront forcément qualifiés de solide, dur, tendre, fragile. Le résultat de ces actions c’est que l’objet COD n’est plus entier , il est en morceaux, en miettes si les morceaux sont très petits . On pourra faire remarquer qu’il y a des choses qui ne peuvent être ni coupées, ni cassées, ni déchirées : les liquides et les substances trop molles dont on ne peut prélever une partie qu’en les versant dans des récipients. L’essentiel est de montrer sur les exemples trouvés que casser et déchirer peuvent être des actions accidentelles alors que normalement, couper est une action volontaire faite avec un outil approprié, pour partager un objet, faire des parts (par exemple dans un gâteau) ou des tranches (le pain qu’on demande à la boulangère de trancher) ou pour supprimer quelque chose de trop abondant (les cheveux, la haie). On pourra s’attarder un peu sur les types d’outils servant à couper telle ou telle chose pour tel ou tel usage . Il faudra aussi opposer découper à couper et montrer que ce nouveau verbe implique une précision du geste et un soin tout particuliers.

Avec des élèves plus grands, on pourrait bien sûr, enrichir davantage le vocabulaire (briser, rompre, tailler, fendre, inciser, débris, fragment, segment etc.) parler de couper la parole, d’un coup d’épée dans l’eau et surtout développer les emplois psychologiques de ces verbes. Ils les devineront plus tard !

 

 

 pour aller plus loin

article Vocalire