GSM

GRAND et PETIT

L’essentiel est de faire comprendre à vos élèves que les adjectifs grand et petit servent seulement à faire des comparaisons entre deux objets (ceci est plus grand que cela et cela plus petit que ceci), ou entre un objet et une grandeur moyenne implicite (un grand objet, un objet très grand, trop grand, un petit objet, un objet tout petit, trop petit). Il existe des adjectifs intensifs : immense, vaste, minuscule, qui ne qualifient pas n’importe quel nom, en particulier les noms de personne. On pourra attirer leur attention sur les noms des petits des animaux, qui sont des diminutifs et sur d’autres diminutifs en –et/-ette ou en mini-.

Un bon début peut être de leur faire parler d’eux-mêmes, de leur faire commencer des phrases par quand j’étais petit… et par quand je serai grand. Sont-ils grands ou petits ? On peut les appeler "mon petit" ou leur dire "un grand garçon, une grande fille comme toi, ne fait pas telle ou telle chose". Ce qui est certain c’est qu’ils ne sont plus des bébés mais qu’ils ne sont pas encore des grandes personnes et qu’il va falloir qu’ils grandissent pour atteindre leur taille adulte.

Il faudra leur faire remarquer l’emploi du mot grand, dans le vocabulaire de la famille, pour dire AINÉ, parler du grand-frère, de la grande-sœur, du grand-père et de la grand-mère (en remarquant la forme de l’adjectif sans la marque du féminin). Rien ne dit que le grand père soit très grand. Le grand âge n’a rien à voir avec une grande taille).

 


 pour aller plus loin

article correspondant à consulter sur Vocalire
micro-récit