CM2

FACILE et DIFFICILE

Dans ce couple, malgré la morphologie, c’est évidemment difficile le mot le plus exploitable, facile n’intervenant qu’à titre d’antonyme. Commençons donc par faire construire des phrases avec c’est difficile de + infinitif. Exemples: C’est difficile de nager 100 mètres en 50 secondes - d’attraper un livre tout en haut de l’étagère – de prendre la décision de vendre sa maison. Les élèves en trouveront d’autres et auront surement trouvé des synonymes pour difficile (dur, compliqué…) mais pas pour facile. On pourra leur suggérer aisé et sa famille.

Questions et commentaires :

1. Comment se fait-il que le complément de c’est difficile/c’est facile soit tout naturellement un verbe ? Réponse : parce que ces verbes expriment des actions. Ce verbe est à l’infinitif. L’agent humain apparaît sous forme de complément : C’est difficile pour X de faire Y.

2. Pourquoi X ferait-il des actions difficiles ? pour arriver à un résultat qu’il juge important.

3. De toutes façons une action difficile exige un effort : un effort physique ou un effort d’attention, de concentration, cela exige une dépense d’énergie, de la force et de la volonté. On peut faire souvent, une action difficile, pour s’entrainer, mais on ne peut pas la faire longtemps parce que c’est fatigant.

4. Faire comprendre que ce qui est difficile pour l’un peut être facile pour un autre plus fort, plus intelligent, plus courageux : Exemple Est-ce difficile de se tenir sur des skis ? Réponse : ça dépend pour qui …

Dans une séance d’approfondissement,

- On pourra déplacer l’adjectif : nager 100 m. et 50 seconde (c’) est difficile (mais on ne va pas embêter les élèves avec les histoires de sujet apparent/réel).

- on fera transformer les phrases ci-dessus en utilisant les dérivés : noms difficulté, facilité, aisance, adverbes difficilement, facilement, aisément et on utilisera le verbe faciliter

- on fera trouver des emplois de facile et difficile qualifiant un nom et pas un verbe : (problème, sonate, route, caractère d’une personne, une personne à table) et on cherchera, dans ces différents cas, où se cache la notion d’effort, toujours présente.

La petite rédaction pourra tourner autour de la notion de championnat.

Avec des élèves plus âgés on pourrait réfléchir sur la locution solution de facilité et chercher des exemples.

 

 

 pour aller plus loin

article Vocalire
fiches témoin