5e

 

 

MATIÈRE

 

Cela pourrait intéresser vos élèves de savoir que le vieux mots français matière vient du mot latin materia qui désignait le bois de l’arbre (par opposition à l’écorce et aux feuilles) et plus particulièrement le bois de charpente. Parmi tous les sens et emplois du mot matière, privilégions, pour commencer ceux qui s’appliquent à tout ce que la nature met à notre disposition d’étendu et de pesant, de visible, touchable, mesurable, bref les différentes matières premières que le TRAVAIL des hommes va transformer pour les rendre utilisables : la pierre, le sable, les minerais des différents métaux (matières minérales) le bois (matière végétale). Et l’eau ? Oui, bien sûr, l’eau qui nous fait connaitre les trois états de la matière  : solide (la glace) liquide, et gazeux (la vapeur d’eau). S’il y a une matière que se prête à l’activité humaine, c’est bien celle-là . Et parlons aussi d’une autre matière liquide qui se prête à toutes sortes de transformations : le pétrole qui ne sert pas seulement à faire rouler les voitures mais aussi à faire des matières plastiques. Tout cela constitue la base de notre environnement. Ce sont les ressources de notre planète qu’il faut exploiter judicieusement, sans les gaspiller. À cette occasion, le maitre pourra attirer l’attention des élèves sur les dangers d’une surexploitation des ressources de la Terre.

 

Cela va vous amener à parler du matériel dont on a besoin pour mener à bien une certaine sorte d’activité et des différents matériaux qu’on peut travailler au moyen de ce matériel, notamment les matériaux de construction. Et aussi de faire apparaitre le mot substance comme parasynonyme de matière, surtout quand on l’accompagne d’adjectifs qui la caractérisent. On peut dire que le pétrole est une substance liquide, huileuse, d’origine organique, contenue dans certains sous-sols.

 

Si quelque lecteur précoce de Science et Vie fait apparaitre dans le Grand Déballage les mots atome, molécule, électron , etc. vous les accepterez, bien sûr, mais dans la catégorie “vocabulaire scientifique” et vous annoncerez que ces mots seront développés un peu plus tard par leur professeur de physique. Vous n’allez pas faire un cours de physique atomique. Votre rôle est d’enseigner le vocabulaire français usuel, pas des vocabulaires de spécialité, tout en reconnaissant que la frontière est floue et qu’il y a des passages de l’un à l’autre.

 

On ne travaille pas toujours l’acier ou le pétrole. On peut aussi travailler les mathématiques et les langues vivantes. Ce sont des matières d’examens ! Les mots matière et substance ont une multitude d’emplois abstraits . Dans un exposé, la manière dont on entre en matière peut avoir de l’importance. La matière d’un livre, c’est son fond de par opposition à sa forme, c'est son contenu, souvent classé en chapitres, dont les titres sont récapitulés dans la table des matières. Pour l’écrire, l’auteur a rassemblé des matériaux , par exemple des articles de journaux et le résultat est substantiel s’il est riche d'enseignements pour l'esprit. Mais un résumé trop bref peut le vider de sa substance.

 

Et ton corps, est-ce de la matière ? Oui, bien sûr ! et tu as besoin de toutes sortes de choses matérielles pour vivre , à commencer par ta nourriture pour te sustenter ou substanter . Il faut, comme on disait familièrement autrefois, assurer la matérielle , autrement dit gagner sa vie, assez d’argent pour se procurer de quoi manger, se vêtir et se loger, même un peu davantage, car enfin, “l’Homme ne vit pas seulement de pain”. Mais la matière dont tu es fait, est de la matière vivante et c’est une chose bien curieuse . Tes yeux sont faits de matière inconsciente (en grande partie d’eau) et grâce à eux, tu vois ! Ton cerveau est fait de substance grise et de substance blanche, lipides, glucides, et grâce à lui, tu es capable de connaitre le monde, de réfléchir, de faire des choix libres, ton esprit fonctionne ! Et si par accident, ces substances sont abimées ou détruites, par un accident ou par la maladie, tu ne le peux plus. D’où viennent ces propriétés extraordinaires de la matière vivante ? S’est-elle organisée toute seule, par hasard et nécessité, comme le pensent les matérialistes  ? Est-ce la matière qui produit de l’esprit ou est-ce l’esprit , notamment l’Esprit de Dieu, qui organise la matière , comme le pensent les spiritualistes ? qu’est-ce que c’est que ton esprit ? et ton âme ? survivra-t-elle à la destruction de la matière de ton corps ?

 

Nous remettrons à plus tard et laisserons à un futur professeur de philosophie son vocabulaire technique et la réflexion sur ces questions éternelles.

 

 

 

pour aller plus loin

article correspondant à consulter sur Vocalire