6e

IDÉE

 

Un individu A, notre ami ARTABAN a un problème. Il y RÉFLÉCHIT pendant la journée, ou bien c’est son CERVEAU qui réfléchit pour lui, la nuit, pendant qu’il dort (proverbe "La nuit porte conseil") . Et voilà qu’une IDÉE lui passe par la TÊTE, lui traverse l’ESPRIT. Quelle idée ? Il en est de toutes sortes, comme on peut en juger par le nombre des adjectifs qui peuvent qualifier ce mot. Des idées peuvent être VAGUES, FLOUES quand on n’a pas bien envisagé toutes les données du problème. Et peu à peu, à force d’y penser, elles se PRÉCISENT, elles deviennent CLAIRES et même quelquefois LUMINEUSES. Euréka ! s’écrie Archimède dans sa baignoire, après avoir compris que "tout corps plongé dans un fluide subit une poussée verticale, dirigée de bas en haut, égale au poids du fluide déplacé". C’était une idée non seulement lumineuse, mais une idée VRAIE qui explique pourquoi les navires flottent et les pierres ne flottent pas, qui colle JUSTE à la RÉALITÉ et permet toutes sortes d’applications techniques. Une idée vraie est le contraire d’une idée FAUSSE, une idée IDIOTE, STUPIDE, ou une simple ERREUR par exemple celle des gens qui, jadis trouvaient évident que la terre était plate. Vasco de Gama (1460-1524) qui a été le premier a en faire le tour complet, a bien montré que l’idée des astronomes qui affirmaient qu’elle était sphérique n’était pas une simple OPINION et qu’ils avaient RAISON.

Mais il y a des cas, surement les plus nombreux, où on ne se demande pas si une affirmation est vraie ou fausse, mais si une décision qu’on va prendre est bonne ou mauvaise. Il y a de BONNES idées qui aident à vivre, et de MAUVAISES idées qui peuvent entrainer des catastrophes. Vous n’aurez pas de mal à trouver des exemples.

Et puis il y a les idées toutes faites qu’on trouve dans les livres ou les programmes politiques, qu’on n’a pas bien MÉDITÉES soi-même, qu’on partage avec beaucoup d’autres, auxquelles on s’attache tellement qu’on ne se soucie plus de savoir si elles collent, oui ou non, à la réalité. Elles deviennent ce qu’on appelle une IDÉOLOGIE et ceux qui les PROFESSENT des IDÉOLOGUES. Il se peut que ce soient des IDÉALISTES et que leur IDÉAL les incite à faire ce qu’ils estiment être bien. Mais il faut aussi être RÉALISTE et garder les pieds sur terre pour éviter les mauvaises surprises.

 

 

pour aller plus loin

article correspondant à consulter sur Vocalire
micro-récit