CE2

ÉCOUTER

Écouter fait partie d’un petit ensemble de verbes qui disent que le sujet A fait attention à un objet B, qui lui procure une sensation pour mieux le percevoir.

A voit B et il le regarde pour mieux le voir

A touche B et il le tâte pour mieux le sentir

A sent B et il le flaire, le renifle pour mieux le sentir

A entend B et il l’ écoute pour mieux l’ entendre

1. il existe des constructions communes à entendre et à écouter sur lesquelles on pourra travailler

A entend/écoute B, nom + relative ou B, nom + infinitif

Pensons à un oiseau merveilleux qui ne chante que la nuit, le rossignol :

Aurélie entend/écoute le rossignol qui chante

Aurélie entend/écoute le rossignol chanter

Le rossignol, elle l’entend/l’écoute chanter

Elle entend/écoute le chant du rossignol

Elle entend/écoute le rossignol

2. Et si le bruit est faible, que fait A ?

il dresse l’oreille – tend l’oreille

Peut-on dire j’écoute mais je n’entends rien ? je n’entends pas bien, j’entends à peine…  Qu’est-ce qui peut empêcher d’entendre  ce qu’on écoute ?

3. Supposons un ensemble de gens (A) écoutent ensemble de la musique (B) ou de la parole (B’) On substituera les noms convenables à A, à B et à B’ et on fera l’inventaire des mots construits sur la base audi-

4. Parfois on entend des bruits qu’on aimerait mieux ne pas entendre. On se bouche les oreilles pour ne pas les entendre ! Bien souvent on entend des bruits, des paroles, de la musique sans y faire attention. Pourquoi, dans certains cas se met-on à l’écoute ? les écoute-t-on attentivement , avec attention ? Réponse : parce que c’est beau, parce que c’est intéressant, parce qu’on a besoin de savoir ce qui est dit…  D’où écouter les conseils de quelqu’un “ les suivre”. Les élèves écoutent la maitresse : “ils font attention à ce qu’elle leur dit de faire, et ils le font”. Du moins si ce sont de bons élèves !

 

 

 

 

pour aller plus loin

article correspondant à consulter sur Vocalire
fiches témoin