CE2

ÉCOLE

Bien sûr, il sera facile de faire décrire aux élèves le bâtiment nommé école en énumérant ses différentes parties, et de passer en revue le personnel qui y travaille. Mais il s’agit là d’un simple étiquetage. Au point de vue linguistique, ce nom n’offre pas d’immenses ressources : il possède deux dérivés : le nom écolier/ écolière et l’adjectif savant scolaire sur lequel a été formé d’autres dérivés scolariser et scolarité bien administratifs, bien abstraits pour des enfants de 8 ans. On ne voit pas de verbe spécifique dont le nom école puisse être le sujet. Par contre, il peut être COD du verbe fréquenter. Mais sa vocation propre est d’être complément de lieu, introduit par la préposition à  : à l’école. Donc on pourra amener les élèves à formuler des phrases du genre : “nous qui allons à l’école nous sommes des écoliers . Nous fréquentons l’école X de la ville Y (nous sommes scolarisés à X), nous y allons en empruntant un autobus scolaire (trouvez d’autres noms qu’on peut qualifier de scolaire). Que faisons nous à l’école ? Nous allons à l’école pour… ”  Pour quoi, au fait ? Trouvez les meilleurs compléments de but. Enfin, le nom école peut être qualifié par trois adjectifs spécifiques : laïque, gratuit et obligatoire qui peuvent chacun faire l’objet d’une explication et d’un commentaire . On pourra même utiliser leurs dérivés nominaux et parler de la laïcité, de la gratuité  et de l’obligation scolaire et la leçon de vocabulaire prendra la tournure d’ une leçon d’instruction civique ou de morale plus que d’une leçon de langue française.

 

 

 pour aller plus loin

article Vocalire
fiches témoin