CE1

APPRENDRE 

Tout enseignant qui veut faire une leçon de vocabulaire à partir du verbe APPRENDRE doit avoir en tête le schéma ci-dessous, même si, comme c'est probable, il ne l'utilise pas entièrement avec ses élèves :

La syntaxe même de ce verbe impose une leçon en deux parties selon que APPRENDRE signifie acquérir un savoir ou faire acquérir (transmettre ) un savoir autrement dit enseigner.

1e partie

A apprend B : A acquiert un savoir.

Qui est A ? N'importe quel être humain. Pour cette première partie, nous ne le désignerons que par des prénoms, nous réservant de le spécifier davantage dans la 2e partie.

Qu'est-ce que B ? Trois possibilités, selon la syntaxe :

  1. A apprend à B, un verbe à infinitif : B est un savoir-faire, une technique. Exemple Zohra apprend à nager

  2. A apprend que B  une proposition à l'indicatif. B est un fait : Exemple  : Jean apprend que deux et deux font quatre

  3. A apprend B, un nom. Deux possibilités :

  1. a - B est un texte à mémoriser mot à mot (une fable, un rôle, une leçon) Exemple : Aurélien apprend (par cœur) Le chêne et le roseau
    b - B est un nom générique qui résume à lui seul tout un ensemble d'exercices Exemple : Zohra apprend la natation ou tout un ensemble de faits Exemple Jean apprend les mathématiques.

 

2e partie

C apprend B à A : C fait acquérir un savoir (transmet un savoir) à A.

L'essentiel de la syntaxe ayant été mis en place dans la 1e partie, nous allons nous attacher à spécifier A, B, C et à trouver au verbe apprendre des synonymes dont le principal est évidemment ENSEIGNER.

1) C apprend à A à B, un verbe à infinitif : B est un savoir faire, une technique. C enseigne cette technique à A, il le forme à cette technique Exemple : Le maitre nageur apprend à Zohra à nager, lui apprend à nager . il lui enseigne les mouvements à faire Elle prend des leçons de natation pour apprendre à nager. Elle fait un stage de perfectionnement en vue d'une compétition. Il la forme à la pratique du crawl. Dans les cas de transmission d'un savoir-faire, C peut être désigné par le nom formateur, A par le mot stagiaire ou par le mot apprentis . A est en apprentissage, fait son apprentissage de la technique B auprès d'un patron, c'un maître d'apprentissage. Dans ce cas, le verbe former peut être employé comme synonyme d'apprendre au sens d'ENSEIGNER.

Les parents apprennent à leurs enfants à être polis, à ne pas mentir, à se coucher à une heure raisonnable etc. Ils les ÉDUQUENT.

2) C apprend à A que B  une proposition à l'indicatif. B est un fait. 

Attention à deux types de faits bien différents :

a) C, enseignant, professeur (des écoles ou autre) apprend / enseigne à ses élèves , (peut-être ses disciples s'il est un maître vénéré) toutes sortes de faits constituant une sorte de trésor culturel à mémoriser tout en y réfléchissant. Exemple  : Le professeur apprend à ses élèves que Jules César a conquis la Gaule en 52 avant J-C. Il leur enseigne l'histoire . En leur apprenant toutes ces choses, il les INSTRUIT.
b) C, le répondeur téléphonique de la SNCF apprend / annonce aux voyageurs/ informe les voyageurs (d') un fait ponctuel qu'ils ne mémoriseront que le temps nécessaire . il leur apprend qu'il y aura grève le lendemain. Il ne leur donne pas un enseignement ni une formation, mais un renseignement , une information . Spécialistes de l'information sont les journalistes qui apprennent au public les nouvelles du jour. Spécialistes du renseignement, les indicateurs de police


 3) La mère de d'Aurélien lui apprend le Chêne et le Roseau elle le lui fait répéter le lui serine. Il y a dans les opéras, des pianistes répétiteurs qui font répéter leur rôle aux chanteurs, qui les leur serinent pour qu'ils ne se trompent pas d'une seule note.

Attention : A n'a pas toujours besoin de C pour apprendre quelque chose. Il peut être autodidacte. La fréquentation du monde, ses lectures personnelles, la misère, la vie peuvent lui apprendre beaucoup de choses et lui faire acquérir de l' expérience .

Mais il est bon, aussi, que les maîtres qu'il a soient de bons pédagogues, la pédagogie étant l'art d'enseigner et que lui-même soit un élève studieux, conditions de bonnes études.

Il peut aussi arriver que A soit un animal à qui un dompteur ou un dresseur apprend à donner la patte, à jouer au ballon ... Dans ce cas, on parle de dressage et le synonyme d'apprendre est dresser.

Et puis, dans la pratique , les choses ne sont pas aussi tranchées, dans tous les cas, il peut y avoir un mélange de théorie (apprendre que) et de pratique (apprendre à)
 

OUVERTURE VERS LA GRAMMAIRE
 

Selon qu'on est dans la partie 1 ou dans la partie 2, A change de rôle : de celui de sujet, il passe à celui de complément d'objet indirect du verbe apprendre qui, dans la partie 2, a, selon les cas:

  • Deux compléments d'objet indirects (COI) introduits par la préposition à : C apprend à nager à A. Et on constate qu'un COI peut être aussi bien un infinitif (nager) qu'un nom (Zohra)

  • Ou un complément d'objet direct (COD) et un COI.

Et on remarque que le COD peut être un nom : les mathématiques, ou une proposition dite "complétive" à l'indicatif  : que deux et deux font quatre.
 

On peut constater aussi que la conjonction de subordination que n'est pas la seule possible pour introduire une proposition complétive et s'exercer à remplacer que deux et deux font quatre par des propositions introduites par où, quand, comment , pourquoi etc.

 

 

 pour aller plus loin

article Vocalire